Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
sur les chemins de pleubian .overblog.com

Ce blog est dédié aux amoureux du petit bourg de Pleubian et de ses environs...

les bons maux

La signification des mots

Publié le 28 Juillet 2018 par Auteurs inconnus dans Les bons Maux

La signification des mots

Taser : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.

Portail : Cochon Thaïlandais.

Maquillage : Opération qui consiste à tuer des baleines pour décorer des thons. 

Le mascara : Déguisement pour rongeurs.

La camisole : La drogue rend solitaire.

commentaires

Pierre Dac – offre d’emploi

Publié le 28 Juillet 2018 par Christophe Villa-Mélé dans Les bons Maux

Pierre Dac – offre d’emploi

Pierre Dac  (né le 15 août 1893 au 70 rue de la Marne à Châlons-sur-Marne renommée Châlons-en-Champagne depuis 1997, et mort le
9 février 1975 à Paris. Pierre Dac  a été membre de la GLNF.

Directeur pompes funèbres cherche personnel ayant le sens de l'humour, connaissant particulièrement la mise en boîte.

commentaires

L'intelligence artificielle par Stephen Hawking

Publié le 28 Juillet 2018 par Stephen Hawking dans Les bons Maux

L'intelligence artificielle par Stephen Hawking

Stephen Hawking,  le 8 janvier 1942 à Oxford - 14 mars 2018
à Cambridge, est un physicien théoricien et cosmologiste britannique.

Créer une intelligence artificielle serait le plus grand événement de l'histoire humaine. Malheureusement, ce pourrait être le dernier, à moins que nous découvrions comment éviter les risques.

commentaires

Le  jour où je me suis aimé pour de vrai - Charlie Chaplin

Publié le 28 Juillet 2018 par Charles Chaplin dans Les bons Maux

Le  jour où je me suis aimé pour de vrai - Charlie Chaplin

Le  jour où je me suis aimé pour de vrai


(Sir Charles Spencer Chaplin, Jr., est un acteur, réalisateur, producteur, scénariste, écrivain et compositeur britannique né à Londres le 16 avril 1889, et mort le 25 décembre 1977)

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions. Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, J’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle. Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment… Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie. Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.  Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans, j’ai abandonné les mégaprojets du futur. Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime quand cela me plait et à mon rythme. Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison, et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé. Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe. Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois. Et cela s’appelle… la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter. Du chaos naissent les étoiles.

commentaires

Les bons "Maux" rapportés par Richard Khaitzine

Publié le 6 Septembre 2017 par Christophe Villa-Mélé dans Les bons Maux

Quel rapport y-a-t-il entre un colonel et une couturière ?
Aucun.

Tous les deux mettent les chevaux de file en peloton
(l’écheveau de fil en peloton).

commentaires